Un 4ème jour de carence pour les indemnités jounalières

Jusqu'en 2011 un salarié en arrêt maladie devait faire parvenir à la Sécurité Sociale dans un délai de 2 jours son arrêt de travail et percevait dans certains cas, des indemnités journalières après une période de carence de 3 jours. Mais ce dernier point a changé depuis le 1er janvier 2012.
En effet, selon le projet de loi de financement de la Sécurité Sociale, un quatrième jour va venir rallonger ce délai de carence.

L’économie s’élèverait à quelques 200 millions d’euros et permettrait de responsabiliser les assurés.

Pour les entreprises qui maintiennent le salaire de leurs salariés (on parle de subrogation), cela représentera des dépenses supplémentaires.