Rencontre avec Ingrid Fontès, Directrice Générale de Saref

Pouvez vous nous présenter votre société et nous décrire votre activité ?

SAREF est un grossiste en petit électroménager spécialisé dans la famille hygiène/beauté et plus particulièrement dans le rasoir électrique et la tondeuse. Nous sommes aujourd’hui le plus gros grossiste français en rasoirs électriques. Vous l’aurez compris nous nous adressons exclusivement à des professionnels ou des revendeurs traditionnels. La distribution des produits se fait exclusivement par notre site www.saref.fr, développé par Aliénor.net en mars 2009.
RASOIR SERVICE est une enseigne sur le même secteur d’activité, pour les particuliers, qui regroupe plusieurs magasins à Paris, Lyon et Bordeaux. Nous prévoyons de nouvelles ouvertures très prochainement. Nous sommes également présents sur Internet, www.rasoir-service.fr, où nous proposons un site de vente en ligne.
Ce site a également été developpé par Aliénor.net en octobre 2010.

Après avoir lancé un premier site web réservé aux professionnels, comment s’est imposé le projet RASOIR SERVICE ?

Ce second projet est venu tout naturellement afin de compléter l’offre de nos magasins. Ce site Internet nous permettait d’assurer une présence nationale non couverte encore. Nous avons ainsi pu faire connaître notre offre au plus grand nombre.

L’existence de vos boutiques vous a-telle aidé dans la mise en place de votre projet ?

Nous nous sommes appuyés sur notre savoir-faire boutique, mais encore d’avantage sur SAREF. En effet, nous avons retravaillé les documentations et les fiches techniques très complètes disponibles sur le site Internet de SAREF afin de les adapter au grand public. Cela nous a procuré une image de spécialiste certainement le plus pointu de France.

Pensez-vous qu’il soit plus facile de créer une boutique en ligne par rapport à un magasin physique ?

Les deux ne sont pas évidents et les contraintes restent très différentes. Il ne s’agit pas du même métier, même si l’objectif final reste identique. De plus, la vente en ligne nécessitait un savoir-faire que nous ne possédions pas mais que nous sommes en train d’acquérir.

Quelles différences faites-vous entre vente traditionnelle et vente en ligne ?

Sur le Web, il est extrêmement difficile de dériver la vente contrairement à un face à face client/vendeur dans une boutique. En proposant d’autres produits similaires ou complémentaires nous arrivons à atténuer cet effet, mais cela reste tout de même assez difficile. Il ne faut pas oublier également que les internautes recherchent le plus souvent le prix le plus bas.

Les deux projets SAREF et RASOIR SERVICE ont-ils nécessité le même investissement de temps ? Quelles différences faites-vous entre eux ?

SAREF nous a certainement demandé plus de temps, car c’était notre premier projet. Comme je l’ai évoqué précédemment, SAREF nous a permis d’avancer plus rapidement sur les contenus (fiches techniques produit) sur le site RASOIR SERVICE. De plus, SAREF a nécessité des développements importants par rapport à l’adaptation de notre système de gestion. RASOIR SERVICE était un site techniquement plus simple. Pour conclure, nous sommes très satisfaits des résultats obtenus avec ce dernier site. Il véhicule une image moderne et de spécialiste. Les ventes sont en forte progression et nous cherchons en permanence de nouvelles solutions de boost supplémentaire. De plus, il faut signaler que la vente en ligne a généré du trafic supplémentaire en magasin. Le bilan est donc très positif.